vendredi 16 janvier 2015

Un Bianco Gentile, sinon rien...

Il y a des jours où la mer me manque. L'air iodé, le vent qui soulève le sable, le bleu-gris à perte de vue font du bien à mes neurones assiégés. Ma mer, c'est la Méditerranée. Alors, lorsque l'envie devient trop forte, j'ouvre un Bianco Gentile de chez Arena. BG pour les initiés... 

Le vieux cépage corse, fils rebelle de Patrimonio, est un habitué de ma cave. Et aussi de mes longues semaines d'hiver.  Allez-y ! Ouvrez la longue bouteille frappée de la tête de Maure. Mais ne vous précipitez pas ! D'abord, laissez-le respirer. La Corse est méfiante, elle ne se livre jamais au premier regard. Une fois le vin habitué au verre, vous sentirez monter sa discrète odeur de maquis et ces agrumes joliment mûris au soleil de Saint-Florent. Orange, cédrat, ça se bouscule pour flatter l'odorat. Portez alors aux lèvres et vous découvrirez la richesse, la belle intensité, mais aussi la souplesse d'un grand blanc du Sud. 
Et maintenant, à vous de jouer : quelques oursins glanés au marché et que l'on dévore à la cuillère - hors de prix, je sais... hélas ! - , la complicité d'un loup grillé et de sa chair tendre, une poêlée de supions... Tout est bon. Volubile mais pas bégueule, ce Bianco Gentile n'est pas des vins qui écrasent. Il est de ceux qui subliment. C'est aussi un marin qui aime vous raconter les histoires du pays d'où il vient. Écoutez-le, laissez-vous aller. Et bon voyage.


Domaine Antoine Arena - Morta Majo, 20253 Patrimonio - Tél. : 04 95 37 08 27 - Bianco Gentile 2013, 19 euros au domaine.

PS: Antoine et Marie Arena seront de la fête les dimanche et lundi 25 et 26 janvier pour la dégustation du "Vin de mes Amis" à Verchant.
Retrouvez les coups de coeur de Laurent Bazin sur lePoint.fr et sur Twitter @apresleffort. 

Aucun commentaire: