samedi 31 janvier 2015

Pas de Lézard!

Oui, c'est trouble. Et rosé. Non, ça ne ressemble à rien d'autre. C'est souple et fruité. Et formidablement aromatique. Ça croque, ça coule, ça réjouit les papilles : c'est du bonheur en bouteille. Eric, son vigneron est un géant, au sens littéral du terme. Souvent chaleureux, pas toujours commode. Un vrai, quoi, comme on les aime : suffisamment pudique pour ne pas se donner à tout le monde... et généreux comme dix.

Drôle, sa vocation est née dans un garage que tenait son père. Un essaim d'abeilles a déboulé sous une poutre du toit. Une vie changée. De mécano, le paternel devient apiculteur. Et le fils, vigneron... sans jamais perdre de vue le miel - on y vient. Miel en ruche, miel en bouteille. Étrange, dans son rosé, on trouve tout ce qu'on aime du Sud : les grenaches mûrs et gourmands, la souplesse du cinsault, un peu de mourvèdre pour épicer le tout, une goutte de carignan, un soupçon de clairette. Beaucoup de passion, aussi. Et de patience. Tout ça sur le fil du rasoir. Souvent. Mais toujours du bon côté.

J'ai dit Tavel, miel, gourmand. J'ajoute un lézard : l'anglore cher à Frédéric Mistral et à Pfifferling, sinueux comme le Rhône. Je glisse encore que certains prétendent qu'il s'agit du "meilleur rosé du monde". A vous de juger!


Domaine de l'Anglore
Éric Pfifferling
81 route du Vignoble - 30 126 Tavel
Tél. : 04 66 33 08 46
Tavel rosé 2013, autour de 16 euros

Sur le géant de tavel, on peut lire aussi: "Heureux qui comme Eric..."

Copyright @apresleffort pour le Point.fr et le VindemesAmis.

Aucun commentaire: