mercredi 27 août 2014

Les croqueurs de baie


Avant les vendanges, il y a les préliminaires. Ces heures passées à sillonner les vignes, l'oeil sur les grappes, piquant un grain ici ou là pour le mettre à la bouche ou l'écraser entre le pouce et l'index. C'est le temps des "croqueurs de baie", comme disent joliment les frères Alary du coté de Cairanne.

Ce matin, les doigts poisseux de suc et la bouche tapissée de pulpe et de peau, c'était l'inspection générale pour Xavier Ledogar à Ferrals-des-Corbières. Un travail de dentelière sur dix-neuf hectares de carignan, de grenache, de mourvèdre ou de Maccabeu (photo). C'est qu'il s'agit de ne pas rater le "bon" moment. Celui où l'on donnera le signal du départ à ses brigades de vendangeurs: la juste maturité des fruits, le bon taux de sucre, du fruit, mais assez d'acidité encore pour garder au vin cette fraîcheur qui fait la différence.

Pour Xavier: les vendanges commenceront la semaine prochaine pour les blancs... Et puis elles s'étaleront, d'une vigne à l'autre, parfois d'un rang à l'autre jusqu'au 25 septembre. Si la pluie... Si le soleil... Si tout va bien.

Aucun commentaire: