mercredi 4 février 2009

Pousse au Crime ?


C'est une bonne nouvelle pour tout ceux qui combattent les désherbants chimiques. A partir du 18 mars, un an avant son retrait total de la vente, l'Unisol ne sera plus fabriqué en France. L'info est confirmée par un joli mailing de la Coopérative du Syndicat Général des Vignerons Champenois (CSGV, à ne pas confondre avec le Syndicat lui-même). Mais, stupeur, la lettre ajoute aussitôt:
"Pour tous les professionnels qui veulent pouvoir bénéficier des atouts de l'Unisol, nous conseillons vivement de PASSER COMMANDE très vite."
Résumé des courses: un désherbant particulièrement efficace est retiré du marché, après avoir vu son usage limité en Belgique, entre autres. Et la réaction du distributeur est de conseiller à ses troupes de se dépêcher de faire le plein! Inutile de dire que dans l'un des vignobles les plus "chargés" de France le courrier du Syndicat est passé... Comme une lettre à la poste. 

Décidément, il y a des Grenelles de l'environnement qui se perdent.


8 commentaires:

olif a dit…

Il va falloir faire fissa pour trouver un mécène volontaire qui achèterait tout le stock avant que le Syndicat des vignerons ne l'épande partout en terre champenoise!

laurent a dit…

je maintiens mon boycott face à la "firme" champenoise ne serait-ce que pour l'atteinte à l'environnement qui y est "consacré" année après année.

Tous les producteurs sans exception. Pas un juste. Tolérance zéro.

laurent

le VdmA a dit…

"Pas un juste"... Ca c'est in-juste! Pourquoi sanctionner ceux qui prennent des chemins vertueux? encouragez-les plutôt...

laurent a dit…

je sais que je suis injuste, mais il y a cet aspect lobbyiste de la Champagne qui m'écoeure au plus au point.

le titre de l'article étant "Pousse au crime", je suis allé jusqu'au crime...

Et si on parlait un peu des très bons crémants des producteurs bios ?

cordialement,
et désolé pour la provoc (assumée).

laurent

Pierre a dit…

Pour ma part, j'ai écrit au service communication du syndicat en ces termes :

"Bonjour,

j'ai appris récemment que vous conseillez aux vignerons de votre syndicat d'acheter au plus vite leurs bidons d'Unisol avant son interdiction.

Merci de la part des consommateurs qui savent depuis les dernières études comparatives à quel point le vin retient les traitements de la vigne jusqu'au verre.

Heureusement, tous les producteurs de champagne n'ont pas votre discours productiviste à court terme. Finalement, peu importe la qualité du produit, peu importe l'impact sur l'environnement même proche, même celui de la vigne, peu importe la santé du consommateur, pourvu qu'on produise du "champagne" et qu'on rentre du pognon.

Malheureusement, ce calcul n'est même pas rentable. Puisque, tant qu'à rendre un produit rentable, autant :

1) dépenser le moins possible à la production (le prix des traitements n'est il pas parfaitement exorbitant?)
2) développer une image qui donne de la valeur ajoutée au produit.

Hors, pour ce dernier point, comptez sur moi et sur tous mes contacts pour parler de vous. Il est urgent d'informer le plus de monde possible à ne pas consommer les vins issus de producteurs de votre syndicat.

Je sais bien qu'à priori vous n'avez pas à avoir peur de ma réaction, mais là, ne rien faire ce serait approuver.

J'aime le vin, la vigne et les vignerons. Visiblement, ce n'est pas le cas de votre syndicat."

Franchement, allez y, mailez, ecrivez leur votre écoeurement pour leur travail immonde et votre amour pour le vin. Si ils veulent tant utiliser des produits chimiques, qu'ils fabtiquent donc du gel à récurer les chiotes.

Voici le mail : communication@sgv-champagne.fr

Francis Boulard a dit…

Bonsoir,

Il y a une ''petite'' confusion...
pour clarifier :
la ''Coopérative du Syndicat Général des Vignerons'' (CSGV) est une société commerciale indépendante du Syndicat des Vignerons, au même titre que la CAVE, COMPAS, Point-Vert, ...
c'est un distributeur indépendant de produits phyto, engrais, désherbants, de cuves, bouteilles, tout l'équipement de la cave et du cellier.

http://www.societe.com/societe/cooperative-du-syndicat-general-des-vignerons-csgv-780382032.html

Le Syndicat des Vignerons n'intervient pas, est indépendant, dans ces activités commerciales et dans la société citée / CSGV.


Vous avez confondu deux entités totalement différentes et indépendantes.
Voià, pour clarifier, rendre à César ce qui lui appartient.

(C'est vrai que l'intitulé de la CSGV prête à confusion.... si on est pas du cru champagnard ... :o)

Bien Amicalement,

Francis

Pierre a dit…

ARG,

je me suis vite excusé. Heureusement que tu es là champagnard, je vais de ce pas excrémenter sur le CSmachin.

Je me disais qu'avec toute bouteille de vin bio ou naturel, nous pourrions offrir un fiole contenant une dose de traitement à avaler, juste pour que ceux qui le souhaitent continuent à boire des produits issus de l'agriculture dite conventionnelle.

Hub a dit…

Laurent,
Je mettez videz pas tous les champagnes dans le caniveau. Jetez par exemple un oeil sur le blog de Franck Pascal, un des rares champenois à travailler en BD :
http://blogfranckpascal.over-blog.com/
tant pour soutenir sa démarche que pour les nombreux articles où il dénonce l'industrie phyto-sanitaire et l'incurie des pouvoirs publics.