mercredi 22 octobre 2008

Sous le manteau


C'est une invitation que l'on vous glisse comme ça, presque à la sauvette. Pour tomber dessus, il faut avoir l'oeil... Ou faire partie du "réseau". Ce jour-là, les cartons presque anodins étaient jetés en vrac sur le comptoir du Baratin, entre un journal déjà fatigué et le bon de livraison d'un grand nom du vin naturel. Il s'en est fallu de peu que je les rate...
"Amis Buvons", est-il écrit en lettres blanches sur fond noir.
On aurait dit un tract des années soixante-dix, ronéotypé, tracé à la hâte avec un gros feutre noir. De ceux que "Pinuche", le patron, avoue volontiers n'avoir jamais cessé d'aimer. Expo de peinture? Flyers décalé pour artiste underground? Rien de tout ça. Une invitation au voyage, en fait: l'occasion pour les parisiens de venir déguster Pffiferling, Roure ou le déjà fameux Roussillon primeur (si!) des "Foulards Rouges"... Bref: les copains de la Remise, en route pour Paris. 

Rendez-vous est fixé. Dimanche prochain, de 10 à 19 heures, 129 rue Parmentier, dans le 11ème arrondissement. Au "Chateaubriand", autre lieu de rendez-vous parisien de ces artistes vinicoles. "Mais chut, semble vous dire cette invitation furieusement décalée: "Ne le répétez pas...". 

Alors vous la pliez, bien sûr... Et vous la glissez très vite dans votre poche. Comme un secret. Une petite confidence entre amis. 



5 commentaires:

Eric C. a dit…

C'est "ouvert à tous", où bien il faut le précieux flyer pour espérer entrer ?

contact a dit…

Amis, buvons...


Refrain :
"Amis buvons, mes chers amis buvons
Mais n’y perdons jamais la raison
A force d’y boire, on perd la mémoire
On va titubant le soir à tâtons
Et on courre les rues à saute-moutons

J’en ai tant bu, de ce bon vin nouveau
Qu’il m’a troublé l’esprit du cerveau
Avant que j’y meure, versez moi sur l’heure
De ce bon vin clair
qui brille dans nos verres
et qui fait chanter tous les amants sur terre

Ah, si jamais, je vais dedans les cieux,
Je m’y battrai avec le bon dieu
A grands coups de lances
Pour tuer les anges
Je leurs ferai voir que c’est mon devoir
De boire du vin , du matin au soir

A si jamais, je vais dedans l’Enfer
Je m’y battrai avec Lucifer
A grands coups de sabre, pour tuer le diable
Je lui ferrai voir que c’est mon devoir
De boire du vin, du matin au soir."


De circonstance, non?..

Jean-Marc
http://levertetlevin.com/

levindemesamis a dit…

@ Eric: je crois comprendre d'après le "flyer" que la dégustation est ouverte au public... Sans flyer!

Eric C. a dit…

OK, merci, j'essaierai d'y faire un tour

Jeremy No a dit…

Après avoir appelé le Chateaubriand, c'est effectivemment ouvert au public.
Eric Pfiferling, Loic Roure, Jean François Nicq, Bruno Duchene et Alain Pacalet seront présents, entre autres .